Des crues meurtrières.

Le district d'Euskirchen (Rhénanie du nord-Westphalie) a annoncé jeudi 15 juillet dans la matinée le décès de huit personnes, portant le bilan des pluies diluviennes et inondations en Allemagne à 19 morts. De nombreuses personnes sont également portées disparues dans cette région et le land voisin de Rhénanie-Palatinat, le bilan humain pourrait encore s'alourdir. Selon un porte-parole, la chancelière Angela Merkel s'est dite "bouleversée" par la gravité des intempéries. 

Dans la commune de Schuld, au sud de Bonn, où six maisons en bord de rivière se sont effondrées, la police dénombrait jeudi matin entre cinquante et soixante disparus. D'autres maisons menacent de s'écrouler. Les habitants de la région ont été invités à envoyer à la police des vidéos et des photos susceptibles de fournir des indices sur leurs proches disparus. 

Des réfugiés sur le toit des maisons

Les localités touchées se trouvent dans la région de Rhénanie-Palatinat, frappée comme tout l'ouest de l'Allemagne par des pluies diluviennes qui ont fait gonfler les rivières, arraché des arbres, inondé les routes et les maisons. Les secours tentent d'évacuer les sinistrés, dont de nombreux se sont réfugiés sur le toit des maisons. Mais de nombreux accès sont bloqués, compliquant les opérations. "C'est une catastrophe ! Il y a des morts, des disparus et beaucoup de personnes en danger (...)", s'est alarmée la dirigeante de la région de Rhénanie-Palatinat, Malu Dreyer, dans un message sur Twitter.

En Rhénanie-du-Nord-Westphalie, deux pompiers sont morts en intervention, tandis que deux hommes ont été noyés dans leur cave inondée. Dans cette région, la plus peuplée d'Allemagne, 135.000 foyers sont privés d'électricité. Faute de courant, les autorités ont entrepris d'évacuer les près de 500 patients de la clinique de Leverkusen.

Les autorités ont appelé les habitants à rester chez eux si possible et à "se déplacer dans les étages supérieurs si nécessaire".  Les pluies diluviennes avaient déjà causé mercredi la mort d'un pompier, noyé lors d'une intervention à Altona (Rhénanie du nord-Westphalie).
Les régions de Sarre, du Mecklembourg-Poméranie antérieure (nord-est) ont été placés en état d'alerte aux orages. Mardi, c'est la Bavière, au sud du pays, qui avait été durement touchée, l'état de catastrophe naturelle ayant même été décrété dans le district de Hof, en raison de routes inondées.